Blocus & examens !

Le mois de décembre dans l’année est le mois qui sonne les jours de fêtes! Ah, ses marchés de Noël, le réveillon ainsi que la fête de nouvelle année. Malheureusement, à l’heure où arrivent les premiers flacons, pour tous les étudiants, ça signifie aussi le début du blocus! Les examens approchent à grands pas et rester enfermé chez soi pendant la période de fête n’est pas toujours chose aisée.

C’est pourquoi, la Fédération des Etudiants Libéraux souhaite à tous les étudiants un excellent blocus ainsi que bonne chance pour la session d’examen.

Nous profitons également de l’occasion pour rappeler quelques bons conseils pour un blocus réussi mis en lumière par l’Assemblée Générale des Etudiants de Louvain :

 

« l’Avent »

Inutile de rappeler que 2 semaines, c’est fort court pour assimiler toute la matière de nombreuses heures de cours ! L’idéal, pour éviter un surplus de stress, est d’arriver au blocus avec des cours en ordre que tu aurais déjà lus, relus, « fluottés », synthétisés, résumés… Ta bonne vieille mémoire, c’est un peu comme ton réveil qui sonne au matin : il faut souvent plusieurs sonneries pour bien assimiler ce que tu entends. Sache aussi combler ses désirs : est-elle une mémoire visuelle, auditive ou plutôt motrice ? As-tu besoin de cours agrémentés de schémas et de couleurs, as-tu besoin de parler ou de bouger en étudiant ? Es-tu plus actif pour les cours difficiles en matinée ou en soirée ? Pour bien te rendre compte du temps imparti pour chaque cours, rédige aussi ton planning d’études, en veillant plutôt à alterner les matières. Ecoute ton corps et n’hésite pas, si tu te sens vraiment ramollo, à envisager une cure de vitamines.

Le pendant

Une fois l’échauffement terminé, ta bloque peut et doit alors commencer. N’oublie surtout pas la maxime antique : « un esprit sain dans un corps sain ». Pense ainsi à manger équilibré, à t’aérer, à boire beaucoup d’eau, à bien dormir et aussi à te distraire. Parce qu’étudier 12 heures par jour sans pause, même si ça te semble bien au début, tu te rendras vite compte après quelques jours que ce n’est pas du tout tenable à long terme ! Une bonne moyenne serait d’étudier 8h par jour, en comptant que chacun aura besoin de pause toutes les 50 à 90 min : à toi de voir quel rythme te convient le mieux.

Outre à tes besoins physiologiques, pense aussi à ton environnement de travail. Rien de plus énervant que le tapage diurne en blocus, venant par exemple de ta vacancière de sœur… Rien de plus cruel non plus que d’être entouré de tentations en tous genres : ta collection de DVD, ta connexion Internet et Facebook, ta TV… En effet, étrangement, le blocus réveille souvent chez l’étudiant des envies d’évasion, de glandouille, de sorties et d’amusement alors qu’il doit étudier ! Mais ne deviens pas non plus totalement aigri et accorde-toi, par exemple, des petits plaisirs du soir au choix. Ne zappe pas non plus complètement les fêtes de fin d’année, tu le regretteras inévitablement sinon. Et si ton logis est vraiment trop cruel, pense alors à l’exil en kot ou dans les couvents ouverts aux étudiants.

En ce qui concerne ta matière, pense à étudier large, à l’aide de plans et de résumés. Les détails, même s’ils comptent dans les cotes finales, ne viennent que par après. Essaye aussi de bien cerner dès le départ les attentes du professeur. Internet peut ici s’avérer utile pour dégoter des bons tuyaux et parlementer avec tes condisciples sur les forums. N’hésite pas non plus à communiquer avec ces derniers, histoire de leur remonter le moral et de partager ta solitude ou tes ras-le-bol avec eux. C’est aussi très important d’être bien entouré pendant le blocus !

Et si tu n’as pas complètement « géré » le blocus, sache qu’il te reste des jours bien utiles entre les examens où la pression plus intense te pousse souvent à t’appliquer davantage. Enfin, pense que le blocus est une période qui t’est offerte pour bien assimiler et asseoir tes savoirs, pour te faire réfléchir et, sans doute, pour te faire voir la vie autrement.

Partagez cet article:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *