Journée des étudiants en Iran: Liberté à Bruxelles, répression à Téhéran ?

By 07/12/2009Communiqués

Ce lundi 7 décembre, c’est la journée des Etudiants en Iran. Cette date, qui marque l’anniversaire de la prise de l’ambassade américaine il y a 30 ans, sert traditionnellement à la propagande anti-américaine et aux voix les plus radicales de la République Islamique, à travers des manifestations soutenues et organisées par le gouvernement.

Mais cette année, le but de la journée des Etudiants sera tout autre ! En effet, malgré les menaces de répressions fermes proférées par le gouvernement et la présence massive des miliciens, la journée des Etudiants sera une journée de protestation contre le gouvernement de M. Ahmadinejad et contre le Guide A. Khamenei : les rues des grandes villes de l’Iran seront envahies de contestataires portant la fameuse couleur verte, symbole de la résistance au régime.

Comme souvent en Iran, ce seront donc les étudiants qui mèneront la lutte en organisant des grandes manifestations de protestation non seulement dans les grandes villes du pays, mais également à Bruxelles, devant l’ambassade iranienne. La Fédération des Etudiants Libéraux a tenu à se joindre à eux pour cet évènement.

En effet, nous considérons, à l’instar de nos amis iraniens que les universités, avant même d’être des lieux d’enseignement sont des lieux d’engagement, et il nous a semblé essentiel de les soutenir dans leur combat.

Nous voulons montrer notre farouche opposition à la réélection frauduleuse de Mahmoud Ahmadinejad qui a brisé les rêves et les espoirs de la jeunesse iranienne et condamner fermement la répression sanglante menée par le régime depuis lors.

Nous serons présents ce lundi à 16h devant l’ambassade de la République Islamique d’Iran pour réclamer plus de libertés pour le peuple iranien. C’est en brisant le carcan de la tyrannie et de l’oppression que la jeunesse iranienne pourra obtenir sa liberté. A l’heure où nous avons tendance à penser la liberté comme une valeur acquise, ce combat nous rappelle combien la liberté est précieuse. Les étudiants iraniens méritent également de pouvoir s’exprimer, de pouvoir manifester, de pouvoir faire valoir leurs droits. Si manifester est un droit en Belgique, les étudiants iraniens risquent leur vie en descendant dans la rue!

Aussi longtemps que le régime réprimera les étudiants, qu’il déniera la démocratie, qu’il choisira l’extrémisme, les Etudiants Libéraux soutiendront les actions menées par la jeunesse iranienne ! Elle tient même à lui adresser son profond respect et son admiration pour le courage et la détermination dont font preuve les étudiants iraniens.

Contact presse :
Arnaud Desmadryl (Président)
0475 31 60 14 – arnaud.desmadryl@etudiantsliberaux.be

Leave a Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

X