Abolition de la peine de mort: Florence Reuter reçue à l’ambassade du Japon

By 20/11/2008News

Ce 17 novembre, la Députée fédérale Florence Reuter a été reçue par le Ministre Mitsugu Saito. Cette rencontre faisait suite à la 6ème Journée mondiale contre le peine de mort, le 10 octobre dernier, où Amnesty International avait lancé un appel au rassemblement devant l’ambassade du Japon, pays qui continue à pratiquer la peine capitale. Florence Reuter et les Etudiants Libéraux avaient répondu présents.

Lors de l’entretien de Mme Reuter avec le Ministre, celui-ci a confirmé que la peine de mort ne faisait pas débat au Japon et qu’il ne fallait vraisemblablement pas s’attendre à un changement significatif dans un avenir proche. Mme Reuter a pour sa part rappelé qu’il n’existe aucun lien entre la peine de mort et le taux de criminalité. Elle a par ailleurs regretté l’absence d’avancée de la part du Japon dans la voie de l’abolition de la peine capitale.

La Fédération des Etudiants Libéraux, membre depuis 2007 de la Coalition mondiale contre la peine de mort, tient à saluer l’action de Florence Reuter qui contribue à ce que le Belgique maintienne une implication forte dans ce combat. Celle-ci a notamment, en partenariat avec les Etudiants Libéraux, déposé à la Chambre des Représentants une proposition de résolution visant à consacrer les engagements de la Belgique en faveur de l’abolition de la peine de mort par la reconnaissance officielle de la journée du 10 octobre comme Journée contre la peine de mort, proposition votée à l’unanimité des partis démocratiques au mois de juin.

Leave a Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

X