Cotisations sociales sur les jobs étudiants ? Pour la FEL, c’est non !

By 07/09/2021News

Le président de l’ACV/CSC (Confédération des syndicats chrétiens), Marc Leemans, a confié à Het Laatste Nieuws vouloir soumettre les jobs étudiants au régime des cotisations sociales. Pour la FEL, il en est hors de question. Pourquoi ? 

Il est bon de le rappeler, la Belgique est déjà parmi les pays avec les charges les plus lourdes d’Europe (3e dans l’UE).

Les étudiants travaillent souvent pour payer des besoins de base : leur minerval, leurs cours, leur logement et, parfois, s’organiser une vie sociale. Les jobs étudiants sont ainsi un des outils essentiels contre la précarité étudiante. 

Rappelons également qu’un certain nombre d’entre eux est issu de milieux familiaux instables. Il est donc primordial pour eux qu’une certaine facilité d’accès et d’obtention d’un job étudiant soit maintenue. 

Plus globalement, en cherchant à travailler, les étudiants aspirent à gagner les moyens de leur indépendance.  

      Beaucoup de jeunes hésitent à s’engager dans un job étudiant par manque de temps. Effectivement, les étudiants rongent déjà sur leur temps libre et parfois sur le temps de cours/d’étude. Avec cette proposition syndicale, à cette hésitation s’ajouterait une interrogation quant à la réelle rentabilité d’un tel contrat de travail étudiant. 

Bien que nous jugeons la pratique plutôt inique, le fait que certains employeurs préfèrent engager des jobistes dans le but (plus ou moins) avoué d’éviter les cotisations est, certes, dommageable pour la sécurité sociale, mais pourquoi pénaliser les étudiants sur un domaine dans lequel ils n’ont pas de prise ?   

Marc Leemans parle de faire fructifier les années de jobistes dans le calcul de la pension, mais à quoi bon cette proposition quand autant d’obstacles viennent freiner les étudiants dans la recherche d’un travail ? 

Pour conclure, la flexibilité des jobs étudiants est cruciale pour ceux qui ont des horaires changeants et de multiples contraintes (cf. supra). Marc Leemans le reconnaît : « Le principal atout des étudiants réside dans leur flexibilité ». Dès lors, pourquoi leur enlever cet avantage ? 

 

 

Articles sources : https://www.lecho.be/economie-politique/belgique/general/la-csc-veut-soumettre-les-jobs-etudiants-aux-cotisations-sociales/10330243

https://www.lalibre.be/economie/conjoncture/2021/09/06/la-csc-plaide-pour-une-taxation-des-jobs-etudiants-4UC3VFQRCVFGPB7L2XMZD26JT4/

La CSC plaide pour des cotisations sur les chèques-repas, les avantages extra-légaux et les jobs étudiants | Réforme des pensions | 7sur7.be

https://www.lesoir.be/384766/article/2021-07-19/la-belgique-dans-le-top-3-des-pays-deurope-en-matiere-de-pression-fiscale 

Leave a Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

X