Décès de Robert Maistriau

By 29/09/2008News

La Fédération des Etudiants Libéraux apprend avec émotion le décès, ce vendredi, de Robert Maistriau, ancien résistant du Groupe G de l’Université Libre de Bruxelles, ‘Juste parmi les Nations’ et ‘Docteur Honoris Causa’ de cette même Université.

En avril 1943, cet ancien étudiant de l’ULB s’était illustré, avec deux camarades, en libérant d’un convoi de déportés pour Auschwitz quelques 231 Juifs. Un acte de courage et de résistance face au racisme criminel de l’occupant. Un acte d’héroïsme, premier d’un engagement dans la résistance au sein du Groupe G duquel il rejoindra l’Etat-Major. 

Au côté de ses camarades de résistance, Robert Maistriau multiplia les actes de sabotage visant à enrayer la machine du nazisme. Il participa notamment à la ‘grande coupure’ (électrique) de janvier 1944 qui paralysa, dans diverses villes du pays, un nombre important d’usines occupées par les allemands.

Déporté à Breendonk, Buchenwald puis Bergen-Belsen, Robert Maistriau réchappa de l’univers concentrationnaire en avril 1945. Cinquante années plus tard, l’ancien résistant aura eu ces quelques mots : « Tant mieux, si j’ai sauvé des gens…, si j’ai fait mon devoir, et puis c’est tout ».  

La mort de Robert Maistriau réanime aujourd’hui, chez les Etudiants Libéraux, le souvenir de l’engagement de ces étudiants, anciens étudiants et professeurs de l’ULB, qui au sein du Groupe G et au nom de leur idéal de liberté refusèrent le joug de l’ennemi et la déportation des hommes.  

Robert Maistriau était âgé de 88 ans.

Join the discussion 2 Comments

  • Jonnart Bénédicte dit :

    voulez-vous me dire où et à quelle heure aura lieu l’enterrement de Mr Robert Maistriau. Merci

  • Arnaud dit :

    La cérémonie d’adieu à Robert Maistriau aura lieu ce 1er octobre à 11h30 en l’église de Woluwe-St-Pierre.

    Adresse : Place Saint-Lambert à 1200 Bruxelles.

Leave a Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

X