Dons de sang pour les gays… Onkelinx veut attendre mais le débat est lancé

By 27/05/2008News

Sensible à la discrimination encore rencontrée par les homosexuels en matière de dons de sang, la Fédération des Etudiants Libéraux (FEL) se réjouit de l’interpellation aujourd’hui effectuée par le Député fédéral Jean-Jacques Flahaux (MR) en Commission de la Santé publique de la Chambre. Mais la Belgique doit attendre la France selon la Ministre fédérale de la Santé publique, ce que ne comprennent pas les Etudiants Libéraux…

Arnaud Van Praet, Président de la FELLe 17 mai dernier, à l’occasion de la Journée internationale contre l’homophobie, les Etudiants Libéraux interpellaient le politique quant à l’application de la loi relative au don de sang et sur le bienfondé de l’exclusion automatique des donneurs homosexuels masculins. Arnaud Van Praet, président de la FEL, appelait alors à l’amorce d’un débat au sein du Parlement en vue de modifier une législation qualifiée de manifestement discriminatoire pour les donneurs d’une certaine orientation sexuelle.

Consciente de la nécessité d’arrêter des critères de sélection des donneurs permettant d’éviter le risque de contamination à une IST par voie de transfusion sanguine, la FEL estimait que la prise en considération de « pratiques à risque » et non de groupes ou populations qualifiés comme tel peut pleinement rencontrer le principe de précaution ainsi que les objectifs de santé publique. Ainsi, divers pays européens ont opté pour ce critère.

Jean-Jacques Flahaux, DéputéA la suite d’une question parlementaire posée aujourd’hui par le Député libéral Jean-Jacques Flahaux quant à la « discrimination injuste à l’endroit des homosexuels dans la législation sur le don du sang », la Ministre des Affaires sociales et de la Santé publique, Laurette Onkelinx, s’est exprimée sur le sujet… sans cependant pleinement satisfaire la Fédération des Etudiants Libéraux.

Prenant bonne note de l’accord de la Ministre de la Santé quant à l’ouverture d’un débat sur cette question, les Etudiants Libéraux s’étonnent cependant que la Belgique doive, selon celle-ci, attendre la position du voisin français… qui poursuit le même débat alors que le gouvernement a annoncé son souhait de lever l’interdiction faite aux gays.

Reste que la Belgique devrait ainsi prochainement débattre d’une éventuelle réforme des critères de sélection des donneurs de sang. La Fédération des Etudiants Libéraux se réjouit de ce constat et suivra avec attention l’évolution de ce dossier en Belgique et en France où le rapport attendu par la Ministre devrait être déposé pour la rentrée parlementaire.

Join the discussion One Comment

Leave a Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

X