Eduquer à l’abolition, l’objectif 2009 des Etudiants Libéraux

By 12/06/2009News

Ce 13 juin, la Coalition mondiale contre la peine de mort tiendra sa prochaine Assemblée générale. C’est à Rome, là où elle a été fondée en 2002, que la Coalition invite ses organisations membres à se réunir en vue d’échanger leur expérience et de développer les stratégies à mener pour tendre vers l’abolition universelle de la peine capitale.

Pour parvenir à ce but, la Coalition ne manque pas de projets pour 2009 ! C’est ainsi que le thème de la Journée mondiale 2009 contre la peine de mort sera « Eduquer à l’abolition« . Les organisations membres seront ainsi invitées à encourager les professeurs du secondaire à organiser des activités liées à l’abolition. Les étudiants en droit constitueront aussi un public cible pour cette campagne. La Coalition ne s’arrêtera pas là, elle continuera à insister, par le biais de larges campagnes, sur l’importance de la ratification par les Etats du Protocole des Nations Unies pour l’abolition de la peine de mort et sur la nécessité d’un moratoire universel sur les exécutions.

Membre de la Coalition depuis 2007, la Fédération des Etudiants Libéraux ne manquera pas d’intensifier son effort de conscientisation des jeunes à l’importance du combat pour l’abolition universelle de la peine capitale. Depuis deux ans, c’est par nombre d’actions d’information, de campagne de sensibilisation, de conférences et de collaborations politiques que la FEL travaille à la réalisation de cet objectif. (Plus d’infos).

Composée de 88 membres, la Coalition mondiale contre la peine de mort vise à renforcer la dimension internationale du combat contre celle-ci et à contribuer à mettre un terme définitif aux condamnations à mort et aux exécutions. La FEL espère de tout coeur que le nombre d’organisations membres franchira les 100 cette année, renforçant l’indispensable caractère international de la Coalition !

Infos sur la Coalition : www.coalition.org.

Leave a Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

X