Florence Reuter et les Étudiants Libéraux main dans la main contre la peine de mort

By 10/10/2007Communiqués, News

La Fédération des Etudiants Libéraux (FEL) appelait il y a peu à la reconnaissance officielle par l’État belge de la date du 10 octobre comme Journée en faveur de l’abolition universelle de la peine de mort. Elle se réjouit aujourd’hui du dépôt, par la Députée fédérale Florence Reuter, d’une proposition de résolution allant clairement dans ce sens. Elle appelle l’ensemble des représentants à soutenir unanimement ce texte.

A l’origine de l’adoption, par le Congrès International des Jeunesses Libérales (IFLRY), réuni à Dallas (Texas) en juillet dernier, d’une résolution engageant ses membres en faveur de l’abolition universelle de la peine de mort, la Fédération des Etudiants Libéraux maintient la pression sur les Assemblées parlementaires fédérales afin qu’une résolution reconnaissant officiellement la Journée internationale en faveur de l’abolition universelle de la peine de mort y soit adoptée.

Les Étudiants Libéraux se réjouissent dès lors du fait que Madame Florence Reuter dépose, à la veille de cette journée symbolique, une proposition de résolution parlementaire demandant au Gouvernement fédéral « de reconnaître officiellement la date du 10 octobre comme Journée mondiale contre la peine de mort ; de déclarer, de concert avec le Conseil de l’Europe, le 10 octobre de chaque année ‘’Journée européenne contre la peine de mort’’, comme stipulé dans la Résolution du Parlement européen du 27 septembre 2007 sur un moratoire universel sur la peine de mort ; et d’œuvrer afin de promouvoir l’abolition de la peine de mort dans les pays la pratiquant encore. »

Les Étudiants Libéraux espèrent vivement qu’un vote unanime des représentants viendra réaffirmer avec véhémence l’opposition inconditionnelle et active de l’État belge à la peine de mort quel que soit le motif de condamnation du prisonnier et le contexte dans lequel le crime a été commis.

Admis depuis peu parmi la cinquantaine d’organisations membres de la Coalition mondiale contre la peine de mort, les Étudiants Libéraux souhaitent porter les revendications de ce rassemblement d’acteurs abolitionnistes auprès des institutions belges, dont la reconnaissance du 10 octobre relayée par Florence Reuter. Ils mènent également depuis ce lundi, sur différents campus de Communauté française une large campagne de sensibilisation dans le cadre même de cette journée symbolique dédiée cette année à la nécessité d’une résolution soumise à l’Assemblée générale des Nations Unies prévoyant un moratoire universel sur les exécutions.

Leave a Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

X