Indignation des Etudiants Libéraux suite aux propos du FN Michel Delacroix

By 07/11/2008Communiqués

La Fédération des Etudiants Libéraux (FEL) est profondément émue et choquée par les propos inqualifiables tenus par le Sénateur du Front National Michel Delacroix, jetant aujourd’hui l’opprobre et le déshonneur sur sa fonction d’élu de la nation. Son odieuse chansonnette atteste de la bêtise de cet individu et de sa haine véritable pour la personne humaine.

Par ses propos empreints de sympathie pour l’idéologie et les crimes commis par le régime nazi, la FEL estime que Michel Delacroix s’est clairement placé en infraction à la Loi tendant à réprimer notamment l’approbation du génocide commis par le régime national socialiste durant le seconde guerre mondiale.

En conséquence, il s’impose que l’arsenal législatif en vigueur soit utilisé avec toute la sévérité autorisée afin de sanctionner pénalement ce comportement scandaleux, d’autant plus de la part d’un élu de la nation. La FEL soutient ainsi pleinement le Centre pour l’égalité des chances et la lutte contre le racisme qui a rapidement déposé plainte auprès du Parquet.

En réaction aux propos abjectes de Michel Delacroix et pour contribuer une fois de plus à l’essentiel devoir de mémoire, la Fédération des Etudiants Libéraux appelle aujourd’hui ses membres et la communauté étudiante à se joindre au rassemblement commémorant les victimes de la Shoa de ce dimanche, aux côtés de nombreux responsables politiques et associatifs.

Celui-ci se tiendra, dès 11h, Porte de Hal, endroit où les nazis ont rassemblé et chargé dans des camions les Juifs des Marolles et du quartier de la Gare du Midi raflés préalablement chez eux. La FEL prendra part à la lecture des noms des victimes de la Shoah en Belgique.

Leave a Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

X