JO sans cérémonie d’ouverture pour les autorités belges

By 06/04/2008Communiqués

La Fédération des Etudiants Libéraux (FEL) apporte son plein soutien à l’appel au boycott de la cérémonie d’ouverture des Jeux Olympiques de Pékin, par les autorités belges, lancé par le Député fédéral Denis Ducarme. Aux côtés de Reporters Sans Frontières, les Etudiants Libéraux seront présents ce lundi au passage de la flamme olympique à Paris. Ils lancent, par ailleurs, une campagne de sensibilisation sur les campus de Communauté française en partenariat avec la Coalition mondiale contre la peine de mort.

Il s’impose aux yeux de tous, à l’approche des Jeux Olympiques, que la Chine persiste à bafouer sans ménagements aucun les plus essentielles des libertés reconnues à l’Homme. Les répressions meurtrières de Lhassa au Tibet, les atteintes constantes à la liberté d’expression et à la liberté de la presse dont récemment la condamnation de Hu Jia*, le recours habituel à la torture ou, encore, le plus grand nombre au monde de condamnations à la peine capitale font de la République de Chine l’une des principales dictatures du globe.

La Belgique, l’Union européenne et les autres démocraties du Monde, ne peuvent aujourd’hui plus espérer une démocratisation de cet Etat criminel d’ici aux prochains Jeux Olympiques. Devant maintenir toute la pression internationale afin que la Chine soit, demain, un pays libre, la Communauté international doit aujourd’hui poser des actes symboliques refusant au régime chinois l’image de respectabilité qu’il espère tant.

Les Etudiants Libéraux soutiennent pleinement, face à ce constat, l’initiative du Député libéral Denis Ducarme qui déposera sur les bancs du Parlement une proposition de résolution appelant à l’absence des autorités belges lors de la cérémonie d’ouverture. Nous appelons ainsi les membres des différents exécutifs mais également de la famille royale à refuser ce qui sera perçu, par le peuple chinois, comme une caution morale au régime du Parti unique. Un soutien pluraliste à ce texte ne peut qu’être attendu.

Ce lundi, lors du passage de la flamme olympique à Paris, le Député Denis Ducarme et Arnaud Van Praet, Président des Etudiants Libéraux, ainsi qu’une délégation de la FEL iront rejoindre l’association Reporters Sans Frontières, afin de rappeler nos communes revendications.

Par ailleurs, dans le cadre de leur engagement au sein de la Coalition mondiale contre la peine de mort, les Etudiants Libéraux lancent également ce lundi une large campagne de sensibilisation sur les campus de Communauté française, sous le slogan « Certains records ne sont pas à batte ». Accompagnée d’une pétition adressée au Gouvernement chinois, cette campagne rappelle que 80% des exécutions dans le monde ont lieu en Chine. Les Etudiants Libéraux avaient déjà été à l’initiative d’une proposition de résolution parlementaire (Florence Reuter et consorts) visant à l’instauration, en Belgique, d’une journée en faveur de l’abolition universelle de la peine de mort ; proposition condamnant déjà fermement la Chine.

*Lauréat du Prix pour la liberté de pensée « Sakharov » du Parlement européen.

Leave a Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

X