La FEL commémore la Shoah

By 09/11/2008News

Quelques 200 personnes se sont réunies ce dimanche matin devant la porte de Hal à Bruxelles pour commémorer les 24.000 Juifs belges déportés pendant la Seconde Guerre mondiale. La Fédération des Etudiants Libéraux prenait part à ce rassemblement du souvenir.

Cette commémoration était également l’occasion pour protester contre la récente parodie antisémite du sénateur FN Michel Delacroix. « Nos pensées vont vers cette jeune fille juive, qui est morte à Dachau et dont la mémoire a été bafouée de manière scandaleuse par un élu national« , a déclaré l’écrivain Pierre Mertens, présent dimanche à cette manifestation.

La Fédération des Etudiants Libéraux s’est également indignée des propos tenus par le sénateur du FN. Par ses propos empreints de sympathie pour l’idéologie et les crimes commis par le régime nazi, la FEL estime que Michel Delacroix s’est clairement placé en infraction à la Loi tendant à réprimer notamment l’approbation du génocide commis par le régime national socialiste durant le Seconde Guerre mondiale.

Plusieurs responsables politiques ont pris part à ce rassemblement, dont Françoise Schepmans et Viviane Teitelbaum, députées libérales bruxelloises.

Arnaud Van Praet, président de la FEL, a rappelé l’engagement des Etudiants Libéraux à agir dans le cadre du devoir de mémoire. Les participants à la manifestation de dimanche ont lu les noms des personnes qui ne sont pas revenues des camps de concentration. Plusieurs survivants ont également apporté leur témoignage.

La porte de Hal est un lieu symbolique pour les Juifs belges parce que c’est là que les victimes des razzias du 9 novembre 1942 dans les Marolles et autour de la Gare du Midi ont été rassemblées avant d’être déportées.

Leave a Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

X