LA FEL SALUE LE BUDGET 2022 DE LA FÉDÉRATION WALLONIE-BRUXELLES MAIS SOULIGNE QUE DES EFFORTS RESTENT À FAIRE

By 11/10/2021Communiqués

La Fédération des Étudiants Libéraux (FEL) a pris connaissance des conclusions budgétaires du Gouvernement de la Fédération Wallonie-Bruxelles. Pour plusieurs d’entre elles, les décisions annoncées vont dans le bon sens, même si des points d’attention et d’amélioration demeurent.

Premièrement, la FEL se réjouit du refinancement de l’enseignement supérieur, d’ici 2024, de l’ordre de 80 millions, soit une enveloppe supplémentaire de 30 millions par rapport à ce qui avait été décidé en début de mandature. Cette décision démontre, du moins en partie, que les décideurs politiques semblent enfin vouloir prendre la mesure de l’état du sous-financement de notre enseignement supérieur. Cependant, la FEL continue à penser que le dispositif d’enveloppe fermée, dans lequel est coincé l’enseignement supérieur, mérite un réel débat au sein du gouvernement. En effet, ce système parait incompatible avec l’ambition souhaitée de notre enseignement supérieur au sein de la Fédération Wallonie-Bruxelles. En outre, la FEL estime que le refinancement de 80 millions demeure insuffisant au regard de la croissance du nombre d’inscrits dans l’enseignement supérieur. En ce sens, nous ne voudrions pas que ce montant s’apparente à un « saupoudrage ponctuel » alors que l’enseignement supérieur requiert précisément de mesures « pérennes et structurelles ». Il reste à voir, comment, dans un contexte de déficit chronique, la Fédération Wallonie-Bruxelles sera en mesure d’assurer un financement intelligent et suffisant de notre enseignement supérieur dans les années à venir. La question se doit d’être posée.

Ömer Candan, Président de la FEL : « J’accueille positivement le refinancement à hauteur de 30 millions supplémentaires. C’est un signe de la prise en considération des nombreux appels des acteurs du terrain. Malgré tout, j’espère qu’il s’agit d’une amorce et que d’autres solutions structurelles seront mises sur la table afin de continuer à garantir la qualité de notre enseignement. »

Dernièrement, la FEL souligne le bien-fondé de l’investissement dans les bâtiments scolaires de l’ordre d’1 milliard d’euros, au cours des dix prochaines années. Il est vrai que le cadre d’apprentissage comprend un personnel pédagogique en suffisance et correctement formé mais il est tout aussi important de disposer d’outils de formation adéquats et de bâtiments adaptés aux besoins des élèves tout en étant en phase avec les enjeux climatiques. Sans oublier qu’il est de même essentiel d’investir dans la transition numérique, la crise sanitaire nous l’a plus que jamais mis en lumière, la FEL espère donc que d’autres décisions seront prises dans ce sens.

 

Contact presse :
Ömer Candan, Président – 0486/95.15.96 – presidence@etudiantsliberaux.be

Leave a Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

X