La France heurte les Jeunesses libérales des cinq continents

By 17/12/2007Communiqués, News

La Fédération des Etudiants Libéraux a obtenu ce samedi une condamnation ferme, par l’ensemble des Jeunesses Libérales des cinq continents, de l’accueil du dirigeant libyen Mouammar Kadhafi par le Gouvernement de Nicolas Sarkozy. La FEL appelle à ce que les atteintes aux Droits humains ne passent plus après les intérêts économiques d’un État.

De Sarajevo où se déroulait, ce week-end, le Congrès de la Fédération Internationale des Jeunesses Libérale (IFLRY), la Fédération des Etudiants Libéraux (FEL) a déposé une résolution urgente regrettant l’attitude du Gouvernement français lors de la visite du « guide » libyen, accueilli dans les plus hauts lieux démocratiques du pays des Droits de l’Homme.

A une très large majorité des délégations présentes, la jeunesse libérale internationale a estimé qu’il était « malsain de mettre sur un piédestal tout dictateur en lui donnant les honneurs d’une démocratie ».

Considérant qu’il devait être une priorité de la Communauté internationale d’engager un dialogue avec les dictatures et les Etats en voie de démocratisation, et ce en vue de l’amélioration du respect des droits de l’homme dans le monde, la Fédération Internationale des Jeunesses Libérales (IFLRY) a clairement déploré « la passivité du Gouvernement français sur la question des nombreuses violations des droits de l’homme en Libye, semblant faire prévaloir la conclusion d’accords économiques en faveur de la France sur l’amélioration des valeurs démocratiques en Libye ».

Alors qu’après la France, c’est aujourd’hui l’Espagne qui s’apprête à accueillir l’ « ami dictateur », les Etudiants Libéraux espèrent vivement que les atteintes aux Droits humains ne passeront pas, une fois encore, après les intérêts économiques d’un Etat, qui plus est membre de la Convention européenne des Droits de l’Homme.

Arnaud Van Praet, Président de la FEL, estime ainsi clairement impossible et condamnable toute nouvelle visite, en Belgique, de despotes refusant la voie de la démocratisation et de l’instauration des plus essentielles libertés individuelles.

Leave a Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

X