Lancement de la campagne « Si boire peut tuer, souffler peut sauver ! »

By 24/09/2009Communiqués, News

La Fédération des Etudiants Libéraux (FEL) lance, ce vendredi, une nouvelle campagne de sensibilisation des jeunes sur les dangers de l’alcool au volant. Sous le slogan « Si boire peut tuer, souffler peut sauver ! », la FEL se lance dans une large distribution d’éthylotests sur les campus étudiants de Communauté française.

Pourquoi cette campagne ?

Les statistiques de l’Institut Belge pour la Sécurité Routière (IBSR) le démontrent, les jeunes sont surreprésentés dans les accidents de la route (1). En effet, on constate que 45% des conducteurs impliqués dans un accident grave n’ont pas plus de 34 ans. Et les chiffres concernant le week-end sont encore plus alarmants : la proportion des moins de 35 ans monte alors jusqu’à 56% !

Les causes de ces accidents sont multiples et bien connues. La consommation d’alcool en est une majeure. Et, si la conduite sous influence d’alcool concerne toutes les catégories d’âge, les jeunes ne sont pas toujours conscients que l’alcool altère leurs capacités de concentration et d’attention au volant. Ce facteur, conjugué au manque d’expérience au volant, permet certainement d’expliquer pourquoi les jeunes sont davantage impliqués dans les accidents de la route.

Face à ce constat et persuadés que les mesures de prévention constituent le meilleur moyen de diminuer les conséquences dramatiques de la conduite sous influence d’alcool, les Etudiants Libéraux procéderont, tout au long de l’année académique, à la distribution d’éthylotests sur les campus étudiants mais également dans d’autres lieux habituellement fréquentés par des jeunes, dans le but de les responsabiliser et de les conscientiser aux méfaits de l’alcool et à ses dangers sur la route.

Pour Arnaud Van Praet, Président des Etudiants Libéraux, « il est nécessaire de mettre l’accent sur la responsabilisation des jeunes conducteurs et la campagne qui se lance vise à contribuer au développement du réflexe d’autotester son alcoolémie avant de prendre le volant, seul ou avec des amis ».

En 2008 déjà, les Etudiants Libéraux appelaient à un débat sur l’instauration d’alcootests dans certains lieux de débit d’alcool et dans les boîtes de nuit. Un appel qui avait été entendu alors par Florence Reuter (MR), auteur d’une proposition de loi visant à encourager la mise à disposition d’éthylotests par un incitant fiscal.

« Notre campagne est donc le prolongement de cette volonté de donner réellement la possibilité aux jeunes de savoir si, oui ou non, ils sont aptes à prendre le volant », souligne le président de la FEL qui rappelle que cette volonté est partagée également par le Parlement européen lequel préconise « davantage de possibilités de connaître et de vérifier soi-même son taux d’alcool dans le sang grâce à une offre étendue d’alcootests. »(2)

C’est donc sous le slogan « Si boire peut tuer, souffler peut sauver ! » que les Etudiants Libéraux lanceront cette campagne de prévention à l’occasion de la 6ème nocturne de l’ULB. Rendez-vous est donc donné ce vendredi 25 septembre dès 20h sur le campus du Solbosch.

 

(1) CASTEELS Y. et GODART B., « Les accidents du week-end en chiffres » in Via Secura, n°76, Revue trimestrielle de l’IBSR, 1er trimestre 2008, Bruxelles.

(2) Résolution adoptant le rapport d’Alessandro Fogietta sur une stratégie de l’Union européenne pour aider les Etats membres à réduire les dommages liés à l’alcool, T6-0377/2007.

Leave a Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

X