Le CDH se croit-il chez lui aux FUNDP ?

By 04/06/2009News

Le nouveau slogan du CDH à Namur serait-il « Aux FUNDP, on est chez nous » ? Visiblement oui, au vu du nombre d’affiches électorales qui ont récemment fleurit au sein même des bâtiments de l’institution universitaire namuroise.  En effet, quelle ne fut pas notre surprise de constater – photos à l’appui – que l’ex-PSC considère les murs et valves d’affichage des Facultés Notre-Dame comme un espace propice et disponible pour sa propagande électorale.

La Fédération des Etudiants Libéraux, avertie depuis hier de cet affichage douteux, a tenté de prendre contact avec le Recteur des Facultés pour obtenir quelques éclaircissements sur la présence de ces publicités électorales. A son secrétariat, on dit ne rien savoir et que suite va être donnée.

Force est cependant de constater que rien n’a jusqu’à aujourd’hui été fait… Interrogeons-nous donc sur l’attitude des autorités académiques : ont-elles explicitement autorisé un parti à placarder leurs affiches sur les murs de l’enceinte universitaire ? Est-ce le CDH qui a bravé les interdits ? A moins que ce ne soit Notre-Dame de la Paix, elle-même, qui ait fait naître cette idée dans le chef de candidats démocrates humanistes… Difficile à dire, mais pas à contester !

Join the discussion 4 Comments

  • Edouard dit :

    A ma connaissance, aucun règlement précis n’existe pour les valves qui sont présentes dans l’enceinte des FUNDP. Ce qui implique que l’on y retrouve, régulièrement, des affiches pour des soirées privées, des pubs émanant de sociétés commerciales et, dernièrement, des affiches électorales.

    Il se fait en effet, que, pour l’instant, seules des affiches du CDH sont présentes. Quelques soient nos convictions politiques, je ne vois pas en quoi cela pose un quelconque problème…tant que ces affiches émanent de partis « démocratiques ».

    Au contraire, l’affichage électoral « éveille » les étudiants au scrutin de dimanche prochain.

    Finalement, je me demande pourquoi les partis ou les jeunesses politiques au sens large ne peuvent s’empêcher d’attaquer leurs « concurrents » que sur base de considérations pratiques et qui n’intéressent nullement les jeunes et electeurs d’aujourd’hui, plutôt que de baser leur « promotion » sur un réel débat d’idées…

    Une bien trop grosse tempête pour un si petit verre d’eau à mon humble avis…

  • Mathieu Morelle dit :

    Toute idée démocratique n’a-t-elle pas lieu de se sentir chez elle dans l’émulation du milieu universitaire?

  • E. dit :

    Effectivement, je suis en fac de droit et j’ai remarqué un affichage orange excessif. Cependant, la grande partie des affiches ont été retirées. Il reste quelques invitations à des conférences.

    En fait, rien d’étonnant lorsqu’on sait que le fils d’André Antoine est en 1ère année de droit…

  • Alexandre dit :

    Vous êtes jaloux je crois !!!

Leave a Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

X