Le port du voile bien loin de diviser les libéraux !

By 05/10/2009Communiqués

La Fédération des Etudiants Libéraux (FEL) est interpellée par l’idée d’une division de la famille libérale sur la question du port de signes convictionnels à l’école, telle qu’annoncée par le journal « Le Soir » de ce jeudi 1er octobre.

En effet, divergence d’opinions ou échange de points de vue ne riment pas de la sorte, auquel cas la division serait la règle. Chez les libéraux, le débat et la liberté de dire ce qu’on pense existent et d’autant plus sur les questions de société. Comme fédération étudiante, la FEL participe au débat aux côtés des mandataires libéraux avec un œil probablement différent à quelques égards.

« Pour le coup, c’est un peu la souris qui accouche d’une montagne », regrette le président de la FEL. « Des aînés aux étudiants libéraux, les préoccupations sont les mêmes : mieux vivre-ensemble, réelle politique d’interculturalité, sauvegarde de l’intérêt des élèves et réforme des missions de l’école. »

Au sein de la Fédération, la discussion est loin d’être close, les vues restent partagées et les contributions encore nombreuses. Aussi, la position de la FEL quant au port de signes convictionnels à l’école semble ne pouvoir être définitivement établie qu’à l’occasion de son prochain Congrès politique, convoqué au 31 octobre, où tous ses membres seront invités à participer à un large débat sur la question.

Si les Etudiants Libéraux souhaitent contribuer au débat mené par le MR, ils se félicitent également d’être proches de la seule formation politique ayant pris à bras le corps la question du vivre-ensemble, sans craindre les tabous et les mauvais titres. En matière de port de signes convictionnels à l’école, les libéraux restent les seuls à s’apprêter à proposer un encadrement législatif clair, allant enfin provoquer des débats nécessaires dans l’ensemble de nos parlements, alors que toutes les autres formations politiques francophones se taisent à un point tel que cela en devient inquiétant !

« Le communautarisme politique dictait déjà la composition des listes du PS et du CDH. Et, n’ayons pas peur de le dire, il fait aujourd’hui éviter à ces mêmes formations de se positionner sur la question du port du voile à l’école », constate le président de la FEL.

Aussi, la Fédération des Etudiants Libéraux appelle vivement les formations politiques à se prononcer sur la question du vivre-ensemble, notamment dans le cadre scolaire. Débattre entre libéraux c’est bien, débattre entre partis serait bien mieux !

Join the discussion 2 Comments

  • Fanny dit :

    Perso, je trouve plutôt sain que la FEL et le parti dont elle se rapproche le plus, à savoir le MR, puissent débattre… vous n’êtes pas obligés d’être d’accord sur tout ! « Dieu » merci (haha)

    Bravo la FEL, je ne partage pas entièrement votre point de vue, mais j’aime les débats !

  • Christian dit :

    Bravo aux étudiants libéraux d’avoir pu susciter le débat au sein de la famille libérale sur cette question de société…étant ni pou ni contre, j’estime que la position du MR sur le voile ne doit pas être monopolisée que par quelques mandataires MR bobo…A quand un vrai débat ouvert sur la question?

Leave a Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

X