Le Président des Etudiants Libéraux sur les antennes de Bel-RTL

By 14/09/2007News

Arnaud Van Praet, Président de la Fédération des Etudiants Libéraux, était ce vendredi soir l’invité de l’émission L’essentiel sur les antennes de Bel-RTL, l’occasion pour lui de se prononcer sur l’actualité politique de la semaine, au lendemain de la rencontre des organisations étudiantes de l’Orange bleue. Interrogé sur les presque déjà 100 jours de négociations en vue de la formation du gouvernement fédéral, le Président de la FEL déclarait qu’il reste aujourd’hui préférable de persister dans la recherche de bonnes fondations à une majorité orange bleue en vue de permettre la réalisation par le prochain gouvernement de réformes essentielles à la population.

Mais avec qui à la tête du gouvernement ? Yves Leterme reste-il un bon candidat Premier Ministre ? Pas forcément. « Il est important que la population ait confiance dans le gouvernement fédéral et Yves Leterme est actuellement impopulaire dans le Sud du pays. Il est nécessaire que Monsieur Leterme commette un peu moins de gaffes et se comporte comme Belge et non comme uniquement néerlandophone. » Et de rappeler l’hypothèse où Didier Reynders occuperait le 16 Rue de la Loi. Même s’il on peut comprendre qu’une Région qui, pour l’instant, a une économie un peu plus forte souhaite un peu plus d’indépendance, il faut, selon Arnaud Van Praet, « voir les choses à plus long terme. La Belgique est un Etat fédéral et une solidarité doit encore exister entre le Nord et le Sud du pays« . Et de souhaiter « une Belgique avec un fédéralisme mûre qui fait en sorte qu’il puisse y avoir des réformes mais que celles-ci ne préjudicient aucune des Communautés ou Régions.« 

Les jeunes francophones restent aujourd’hui plus préoccupés par des questions comme l’emploi, l’enseignement ou les taxes qu’ils payeront ultérieurement plutôt que par la question communautaire qui n’occupe pas une place prépondérante dans le débat politique.

Enfin, interpellé sur la découverte de photos de Jeunes NVA brûlant le drapeau belge à l’occasion du 21 juillet, le Président des Etudiants Libéraux n’a pas été étonné par cet acte vu le discours classique de leurs aînés. « La NVA constitue une entité politique séparatiste qui n’a pas forcément la vocation à être membre d’une majorité fédérale« , a-t-il conclut.

Leave a Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

X