Les Etudiants Libéraux au « Sommet Jeunesse Afrique Europe » de Lisbonne

By 09/12/2007News

Comment accroître la participation des jeunes à la Coopération Euro-Africaine et renforcer le travail de la jeunesse sur les deux continents ? Tel était le thème du Sommet Jeunesse Afrique-Europe qui se tenait ce week-end à Lisbonne, en marge du deuxième Sommet des Chefs d’Etat d’Afrique et de l’Union européenne. Wafa Zouaghi, Vice-présidente de la Fédération des Etudiants Libéraux (FEL), comptait parmi les 250 représentants d’organisations non gouvernementales amenées à débattre d’un grand nombre de questions touchant à la jeunesse et à la coopération entre les deux continents.
Sur les différentes thématiques abordées par ces représentants de la jeunesse, ceux de la bonne gouvernance, de la démocratie, de la migration, du co-développement et du dialogue interculturel auront mobilisé l’attention de notre Fédération lors des groupes de travail et en plénière. S’ils ont parfois été vifs et houleux, les nombreux échanges avec les représentants de la jeunesse africaine auront, sans conteste, permis de jeter des ponts supplémentaires entre les jeunes de deux continents, d’initier de nouvelles collaborations et de permettre une meilleure prise de conscience des difficultés propres à la jeunesse africaine.

La FEL a ainsi tenu à rappeler que toute coopération avec le continent africain doit, selon elle, nécessairement passer par le dialogue et la compréhension des particularités propres aux cultures africaines, sous peine d’échec assuré.

Sans paternalisme, l’Europe et sa jeunesse doivent avant tout contribuer au projet humaniste visant au développement de sociétés respectueuses des droits de l’Homme car c’est par celles-ci que passera l’essor de l’Afrique.

L’Europe et ses Etats membres, conscients de leur responsabilité, doivent veiller à garder ouverte la porte vers le continent africain tant dans leurs politiques migratoires que par l’instauration de réelles mesures de co-développement.

C’est en ce sens que les Etudiants Libéraux belges ont contribué aux débats ayant abouti au dépôt, ce week-end, de la déclaration finale auprès des Chefs d’Etats et de gouvernements européens et africains et auprès du Président de la Commission européenne, José Emmanuel Barroso.

Leave a Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

X