Les Etudiants Libéraux demandent des comptes à Thielemans

By 30/04/2008Communiqués, News

Les Etudiants Libéraux sont heurtés suite à l’intervention de police, ordonnée ce mardi, par le Bourgmestre de la Ville de Bruxelles, Freddy Thielemans, et à l’arrestation de plus d’une centaine de sans-papiers et d’étudiants de l’Université libre de Bruxelles. Le droit des sans-papiers à pouvoir manifester leurs revendications, sans être inquiétés dans l’exercice de celui-ci est un impératif moral pour notre société démocratique.

Il y a lieu de s’interroger et de demander des explications rapides sur la disproportion de l’intervention policière et du nombre élevé d’arrestations qui s’en est suivi. Les Etudiants Libéraux condamnent bien évidemment tout avis d’expulsion du territoire qui en découlerait.

Hier soir, lors du rassemblement au Palais de Justice de Bruxelles – principal lieu de détention des manifestants arrêtés plus tôt – le Président de la Fédération des Etudiants Libéraux ainsi que celui du Cercle des Etudiants Libéraux de l’ULB ont tenu à être présents en signe de soutien au droit des sans papiers de manifester sans crainte et de vive contestation également quant à l’attitude douteuse de la Ville de Bruxelles et de son Bourgmestre Freddy Thielemans.

Les Etudiants Libéraux sont scandalisés par le fait que la police ait posé des conditions à l’accès des avocats aux détenus, dont celle du dispersement de la manifestation de soir, mais ils le sont plus encore par les actes de brutalité ayant été commis par des policiers à l’encontre de deux avocats alors dans le Palais. Ici aussi, toute la lumière doit être faite et les sanctions prises.

Les Etudiants Libéraux tiennent enfin à rappeler la nécessité d’une réelle politique d’asile en Belgique, basée sur des critères de régularisation clairs, permanents et objectivés, dont celui de l’attache durable établie par les demandeurs d’asile. Il nous paraît évident qu’une telle réforme doive être aussi prioritaire que l’action gouvernementale en matière de pouvoir d’achat ou de soins de santé.

Communiqué commun des Etudiants Libéraux de l’ULB et du Bureau politique national.

Join the discussion One Comment

Leave a Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

X