Lettre à Saint-Nicolas, patron des écoliers …

By 06/12/2012Communiqués

Cher Saint-Nicolas,

Je t’écris cette année, pour la première fois sans l’aide de Maman (tu m’excuseras pour les quelques fautes)… Cette fois-ci, ce ne sera plus pour une Wii ou une Barbie. Ma grande-sœur, qui fait partie de la Fédération des Etudiants Libéraux, m’a dit que l’école des grands va devenir nulle si la réforme de Monsieur le Ministre Marcourt passe.

Cette année, je te demanderai juste de pouvoir un jour choisir ce que je veux faire, et où je veux le faire, pour avoir un vrai avenir…

Ma sœur m’a dit que maintenant, il n’y aura plus qu’une grande école des grands, qu’ils appellent l’Académie de Recherche Scientifique (ARES), et que tout le reste sera concentré autour des grandes villes. Du moins, je crois… Qu’est-ce qu’un pôle géographique ?

Je te demande, pour cette fois, d’exaucer les vœux que j’ai trouvés dans les journaux des Etudiants Libéraux, l’Observateur Libéral et le Liber, qui traînaient dans la cuisine:

  •  S’il-te-plaît, Saint-Nicolas, arrête la construction du mur dans la cour de récré entre nous et nos amis flamands ou wallons… Ceux des hautes-grandes-écoles doivent pouvoir jouer avec nous aussi, s’ils en ont envie !
  •  Que ceux qui veulent aller à l’école du petit Jésus puissent continuer à y travailler !
  • Que l’argent de poche que reçoivent les grandes écoles soit lié au nombre d’étudiants, et qu’il ne soit plus donné par enveloppe fermée  comme maintenant! Pourquoi accueillir plus de camarades quand il n’y a pas d’intérêt pour elles ? Je ne veux pas que mes copains les moins favorisés soient abandonnés, Saint-Nicolas !
  • Chaque école est différente… S’il-te-plaît, ne laisse pas le vilain Monsieur les clôner ! Ma grande-sœur aime son école… Et mon choix à moi ?
  • Je t’en prie, aide ma grande-sœur et ses amis libéraux à faire des grandes écoles le moteur du monde dans lequel on vit…

S’il-te-plaît Saint Nicolas, nous avons étés très sages cette année ! Je te demande, et les amis de la FEL de ma grande-sœur aussi, de rendre visite au Monsieur le Ministre tout pourri, et s’il le faut, de demander l’aide de Père Fouettard. Depuis quatre ans, son bulletin est lamentable comme le dit ma maman quand je ramène des mauvais résultats à la maison… Fais-lui revoir sa copie !!!

Merci Saint-Nicolas !

Avertissement pour les aînés, ceci est humoristique (mais néanmoins vrai !)

 

Maxime Durant,
Secrétaire Politique, +32474898150

Omar Marhraoui,
Président, +32478667194

Stéphany Janssens,
Secrétaire Générale, +32472806375

Leave a Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

X