Moins 30% d’émission de CO2 d’ici 2020, David Clarinval et les Etudiants Libéraux sont pour !

By 02/03/2011Communiqués

La question du réchauffement climatique est, à l’heure actuelle, plus que jamais d’actualité. Si par le passé, les libéraux se sont souvent montrés trop frileux sur cette question, il est grand temps d’agir avec détermination! Or, la question du développement durable, parce qu’elle contient la notion de développement fait partie intégrante du message porté par les libéraux.

C’est pour cette raison que la Fédération des Etudiants Libéraux et le Député fédéral David Clarinval souhaitent voir la mise sur pied d’une politique ambitieuse dans ce domaine. Aux yeux de ceux-ci ce défi climatique est une occasion d’enclencher une nouvelle marche vers le progrès. Le développement durable ne peut être vu comme un processus de régression, de marche arrière. C’est, en effet, dans une perspective d’avancée économique et sociale que nous réussirons à assurer la balance entre la préservation de notre planète et la prospérité.

Bien que des efforts aient déjà été faits dans ce domaine, ceux-ci ne suffiront pas à enrayer le réchauffement climatique. David Clarinval et la Fédération des Etudiants Libéraux réclament donc plus d’audace dans ce domaine. Pour ce faire, la Belgique doit oser s’astreindre à une réduction des émissions de gaz à effet de serre d’au moins 30% par rapport aux niveaux d’émission de 1990 d’ici 2020.

Cet objectif porte en lui deux perspectives fondamentales. D’une part, il s’agit de positionner la Belgique en acteur majeur de la construction d’un projet de société durable., s’inscrivant ainsi comme précurseur parmi les européens. D’autre part, le défi de la réduction de 30% stimulera également la recherche scientifique, l’économie et la création d’emplois verts. Cette alternative est donc clairement une solution d’avenir !

Naturellement, cette transition vers une économie faiblement polluante en carbone doit se faire sans dogmatisme. Toutes les pistes doivent être envisagées et tous les intervenants concernés. Ainsi, tant les entreprises, que les ménages ou les transports doivent participer à cette démarche. L’énergie nucléaire doit, aux yeux de David Clarinval et de la FEL, clairement faire partie intégrante de cet avenir.

Avec la réduction de 30% des émissions de CO2, la Belgique s’inscrit dans une démarche de développement durable réaliste et ambitieuse. En favorisant la transition vers une société durable, les libéraux prennent leurs responsabilités. Nous préserverons la liberté de chacun, continuerons la marche vers le progrès et affirmerons notre solidarité envers les générations futures.

Contact presse :

Mathieu RAEDTS (Président)

0478/645.245 – mathieu.raedts@etudiantsliberaux.be

Leave a Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

X