Newsletter | Dernier mot du Président François Lamy et présentation du nouveau bureau

By 30/06/2016Newsletters

Chers Amis,

Avec l’Assemblée générale élective du 29 juin se clôture une année riche en activités multiples et publications. Jamais les Etudiants Libéraux nationaux n’ont été aussi actifs. J’ai été fier d’être à la tête d’un si beau mouvement.

Déjà en septembre, nous publiions une mini-campagne sur le décret Marcourt. Nous défendions également nos idées sur les cours de citoyenneté en octobre. J’ai eu personnellement la chance de défendre nos idées et nos valeurs sur ces deux thèmes à l’ULB. Nous avons par ailleurs participé à la négociation sur les numéros INAMI. Portés par une amélioration de l’éducation en Belgique, nous imaginions en novembre un Plan Qualité pour l’enseignement supérieur. Un Congrès a également été organisé sur quatre thèmes, thèmes qui ont d’ailleurs fait l’objet de positions prises par le BP et qui sont sorties dans un Mémorandum fin juin. Accueillir le Premier Ministre dans le superbe cadre de Val Duchesse a aussi été une grande chance pour nous. Ensuite, le deuxième quadrimestre a débuté par une mise au vert exceptionnelle. Nous avions alors décidé de militer pour des solutions afin de favoriser l’emploi des jeunes. Dans ce cadre, les très bonnes idées ont rapidement fusé et est sortie une très belle campagne sur l’emploi qui s’attache à revoir profondément les bases et à donner des idées novatrices et trop peu souvent mises en valeurs. Une équipe motivée est par ailleurs partie par deux fois défendre, avec les Jeunes MR et les Jong VLD, les valeurs européennes qui sont très chères à la FEL durant les week-ends organisés par le Lymec, les jeunes libéraux européens. Ils en gardent tous une expérience internationale enrichissante. Cette équipe a par ailleurs donné les bases d’une doctrine de la FEL sur l’Union européenne, qui sortira en septembre. Cette doctrine, composée de dix chapitres, reprenant les dix compétences principales de l’Union européenne donnera des idées avancées, poussées et libérales pour un meilleur avenir de l’Europe.

Ponctuée de multiples CP’s (notamment sur le service minimum en temps de grève), de brèves innombrables, de mises au vert, de nombreux BP, de débats interminables, de quatre Libertines bien fournis, cette année se termine dans une dynamique plus que florissante et j’espère sincèrement
que cette dynamique sera si pas accélérée, continuée !

Je remercie réellement tous les membres du National – mes deux vice-présidents Cédric Pierre et Louis Trouveroy en particulier pour leurs conseils jour et nuit – qui ont fait en sorte que ce bilan soit aussi réussi. Je remercie bien sûr encore davantage les membres des sections locales et particulièrement leurs présidents. Chaque section a organisé au sein de son université un nombre inqualifiable d’activités. La renommée de la FEL n’a jamais été aussi haute qu’aujourd’hui. Enfin, je remercie le staff, à savoir Emilie Verstraeten, Daphné Algrain, Benjamin Cocriamont parti depuis peu chez Jeunes et Libres et Olivier Schmetz son nouveau successeur. L’ambiance du staff est et reste extraordinaire. Venir au bureau reste toujours un plaisir sans nom.

Félicitations aux nouveaux représentants de la FEL qui ont été élus lors de l’Assemblée générale de fin d’année. La nouvelle équipe est composée de :

  • Président : Cédric Pierre
  • vice-Présidents : Laura Hidalgo et Thomas Caulier
  • Trésorier : Timothy Dassij
  • Secrétaires politiques : Laurent Costas et Catherine Colson
  • Secrétaire administratif : Lucas Bellofatto (et Marco Teston en tant que suppléant)
  • Délégué aux relations internationales : Bàlint Gyévai
Je vous remercie de perdurer le travail établi cette année et vous souhaite bonne chance pour tous vos  projets ambitieux ! Depuis toujours, la FEL devance l’actualité de par ses idées novatrices.
En 2000, nous militions déjà pour le mariage pour tous. Rappelez-vous qu’il a été adopté en 2003 en Belgique (et seulement en 2014 en France…). En septembre, nous évoquions dans le premier Libertines la crise des réfugiés et certaines solutions ; crise identitaire que l’Europe ressent profondément aujourd’hui. C’est notre force. Nous avons la chance de bénéficier d’une indépendance qui nous permet de militer sur des sujets novateurs et nous devons en profiter. La FEL est réellement une famille. Comme une famille, elle est composée de gens aux avis parfois opposés mais qui font partie d’un grand tout où chacun pourra toujours être écouté, argumenter et faire avancer ses idées.
C’est ça la FEL !
François Lamy
Président

Leave a Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

X