Propagande homosexuelle pour les uns, Homophobie pour la FEL

By 26/06/2009News

Le parlement lituanien (la Seimas) adoptait, le 16 juin dernier, un amendement à la loi sur la protection des mineurs contre les effets néfastes de l’information publique. Une écrasante majorité (67 pour, 3 contre et 4 abst.) des membres estima ainsi qu’il était opportun d’interdire les informations sur l’homosexualité et la bisexualité dans les écoles et autres lieux accessibles aux jeunes, car entraînant une « propagande homo et bisexuelle ».

En réaction au vote de ce texte, l’ILGA-Europe (International Lesbian and Gay Association) organisait, ce mercredi, une manifestation pacifique face à la représentation permanente de la Lituanie auprès de la Commission Européenne, ce en collaboration avec d’autres associations. Active dans la lutte contre l’homophobie, la Fédération des Etudiants Libéraux était présente lors de ce rassemblement, représentée par Florent Baudewyns, membre du Bureau politique de la FEL.

Dans la lignée de sa participation au dernier séminaire de l’ILGA, LGBTQ rights : discussed liberallyla FEL souhaite à nouveau rappeler que la lutte contre l’homophobie fait pleinement partie de ses priorités au même titre que la lutte contre toute forme de discrimination. Et d’estimer que dans une Europe multiculturelle et ouverte, nous ne pouvons accepter ce genre de décisions rétrogrades. Des sanctions doivent être prises par les instances garantes des droits de l’homme et des principes de l’Union européenne.

Parmi les associations présentes, citons notamment Wel Jong Niet Hetero (association flamande destinée aux jeunes LGBT), la Maison Arc-en-Ciel de Bruxelles, les jeunes Verts Européens, l’OBESSU (Organizing bureau of european school student unions) et Amnesty International. Aucun membre de la Représentation lituanienne auprès de l’Union Européenne n’est venu à la rencontre les manifestants.

Join the discussion One Comment

  • retristy dit :

    (Vous pouvez recopier et rediffuser mon texte)

    Merci pour votre précieuse action progressiste. Quand aux homophobes religieux, voici ce que je leur rétorque :

    Quelle propagande homosexuelle ?!

    L’homosexualité ne peut pas être encouragée, puisqu’elle ne peut pas être un choix, car c’est une orientation voulue par la nature, qui nous est encore mystérieuse. Ce qui serait un « choix » pour un(e) homosexuel(le), ce serait de se contraindre à vivre contre sa nature. Peu faisable honnêtement : Imaginez-vous le contraire pour un(e) hétérosexuel(le) : La faisabilité phycologique est identiquement très improbable, puisque l’on ne peut changer les racines de son identité. Lorsque l’on est homosexuel, le véritable choix est de s’accepter, au lieu de se forcer à vivre une sexualité qui est contre sa nature. Imaginez-vous que la presque totalité de la sexualité humaine soit homosexuelle et que ce soit donc la « norme » : Comment pensez-vous que vous réagiriez, si vous deviez vous forcer à vivre une vie d’homosexuel, pour ne pas être rejeté et martyrisé ? C’est exactement ce que vivent inversement les homosexuels, qui sont contraint à vivre ou à tricher une vie hétérosexuelle imposée, par de vielles normes dépassées depuis longtemps et qui ne sont pas les leurs. Vous me direz ; « Admettons, mais il faut un mâle et une femelle pour faire des bébés ! ». Ce à quoi je vous répondrais ; « Si vous croyez que les homosexuels ne savent pas cela, ou qu’ils refusent cette évidence, c’est que votre cerveau ne fonctionne pas correctement ! Croyez-vous qu’ils n’en souffrent pas, précisément à cause de gens tels que vous, qui véhiculent la haine en la masquant par des paroles d’amour ? Croyez-vous qu’ils ne souffrent pas terriblement de se voir accuser de fautes qui n’en sont pas et de se voir jugés responsables de déviances qu’ils ne choisissent pas ? « . Sans oublier les blagues désobligeantes, qu’ils subissent encore, alors qu’elles sont de moins en moins acceptées s’agissant des personnes dites de couleurs, ou sur les handicapés…? Il est vrai qu’il existe aussi des blagues misogynes sur les « blondes »…

    Si vous concevez la sexualité uniquement dans un sens de la « reproduction » ; en ce sens, lorsqu’un homme et une femme copulent sans désir d’engendrer, juste pour partager du plaisir sans le faire dans le but de procréer, ainsi ils seraient tout autant « contre-nature » dans ces moment là, qu’un couple d’homosexuels lorsqu’ils s’aiment charnellement.

    J’ai le sentiment d’avoir la charité de m’adresser à des gens dont les bases de la pensée sont stagnantes et imperméables depuis des millénaires. Pas étonnant que vous refusiez l’évolution. Hors, refuser l’évolution des espèces et celle de la pensée humaine ; c’est être « contre-nature ». Les véritables personnes « contre-nature » ne sont pas les homosexuels, puisque c’est la nature qui les a voulus comme cela, mais les religieux obscurantistes qui les accablent et qui utilisent les plantes et les autres animaux en les détruisant, sous prétexte qu’un dieu leur a offert pour qu’ils en disposent. Je suis convaincu que la religion est un phénomène naturel inscrite dans nos gènes, mais aussi qu’elle est une transition dans l’évolution. Dans plusieurs millions d’années, cela aurait peut-être été les descendants des dauphins, ou des loups, qui auraient inventés des religions. Parce que « la nature à horreur du vide », il en va de même pour l’esprit, qui invente des raisons à ce qu’il ne peut expliquer, jusqu’à ce qu’il puisse remplacer ses archaïques croyances palliatives par ce qu’il peut prouver par les sciences. Ainsi, ceux qui refusent l’évolution et donc les avancées de la science, freinent la venue de toujours plus de bonheur sur Terre, seul endroit possible pour un hypothétique « paradis », (comme dans la bible où le paradis n’est pas au « ciel » mais sur Terre). A moins que ce ne soit dans d’autres galaxies et pour de lointaines générations, sous d’autres formes que celle transitoire de l’être humain…

    Ne vous êtes-vous jamais demandés si votre dieu n’est pas inversement un diable ? Comment un dieu que l’on dit « parfait » peut-il fabriquer une machine (l’être humain) qui soit capable de faire des fautes, (fruit défendu…) ? Puisqu’il est parfait ; il ne peut se tromper en fabriquant un être qui ne soit pas « parfait » comme lui, à son image. Eve était bien « parfaite » et c’est le diable qui l’a tentée, (idée misogyne arriérée), et Adam qui a suivit ? Mais qui a « fabriqué » une Eve capable de fauter et qui à créé le diable ? …: Dieu, bien évidemment ! Donc, si dieu est capable de fabriquer des êtres défaillants, c’est qu’il n’est pas parfait, donc qu’il n’existe pas ! Du point de vue métaphysique, la perfection ne peut exister, sinon elle serait le néant. Désolé de vous rappeler que la sainte vierge faisait « caca » elle aussi et que comme Adam et Eve, nous sommes des êtres imparfaits, puisque nous respirons par la même ouverture qui nous permet de manger… A moins que ces logiques implacables ne puissent atteindre votre rationalité. En ce cas ; posez-vous la question de savoir pourquoi le plus beau des anges aurait-il voulu prendre la place de dieu : Peut-être est-ce en réalité parce qu’il voulait sauver l’humanité face à un dieu sadique, qui a plongé l’humanité dans une multitude de souffrances, juste pour la petite faute d’une femme à l’esprit innocent, qui fut tentée par un fruit. Le « fruit de la connaissance »; nous y voilà ! Le péché originel aurait été de trop vouloir « savoir ». En d’autres termes ; cela symbolise le début de la science, qui causera la perte des religions en éveillant les consciences. Expliquez cela à un enfant qui meure de fin, ou a celui qui se torde de douleurs à cause d’une maladie : « Ta souffrance, c’est de la faute d’Eve ; prie dieu pour qu’il te soulage, alors qu’en réalité il n’en fera rien, puisqu’il n’interviendra pas avant la fin des temps ! »

    L’orientation sexuelle qu’est l’homosexualité est naturelle et partout présente parmi les autres espèces animales de notre planète Terre : Des dauphins homosexuels vivent en couples toute leurs vies, font l’amour physiquement et se laissent mourir de tristesse lorsque leurs compagnons disparaissent. Des vaches, des chiens, des chats, des insectes, des pingouins, des oiseaux, des cerfs, d’autres races de singes que la notre, ect… Ce que vous prenez comme « encouragements » en faveur de l’homosexualité, ce n’est pas du prosélytisme manipulateur comme le pratique les religions, mais une action qui tend à ouvrir les esprits sur la réalité de se que vivent les homosexuels. Pour permettre aux homosexuels de vivre leurs vies privées sans devoir se cacher et sans être contraints de tricher. Ce n’est pas du mensonge qu’ils dispensent, mais au contraire de la réalité. Et jamais les homosexuels ne poussent qui que ce soit à le devenir. Ce serait stupide, car cela ne se peut pas. Tout au plus, certains poussent à ce que ceux qui le sont dans l’ombre entrent dans la lumière en s’assumant. Plus nous seront visibles, plus la réalité de nos vies sera banalisée et acceptée et il y aura moins de place pour ceux qui nous définissent avec des mensonges. C’est cela que vous nommés « encouragements », il n’y a pas d’autres raisons, vous le savez, ou vous devriez le savoir. Afin que toujours plus de personnes égarées puissent avoir un regard juste, donc autre que ceux de vieux écrits poussiéreux commis sur des peaux de cadavres de misérables animaux sacrifiés. Ecrits haineux et dépassés depuis des siècles, telles que le sont ceux de vos sectes despotiques. Sectes ? …Il n’y a pas de religions ; toutes sont des sectes, ou toutes sont des religions ; c’est juste une question de nombres de croyants. Et ce n’est pas parce qu’un livre est très ancien, qu’il est d’autant plus juste, (bien au contraire, puisqu’il n’évolue pas…).

    Sans l’accepter, puisque c’est inadmissible, je comprends votre acharnement homophobe : Lorsque les homosexuels ouvrent les yeux de la société sur la réalité de leurs vies, cela prouve en même temps que les religions mentent et qu’elles sont une abomination qui apporte de grandes souffrances, injustifiables rationnellement, contre des innocents déjà en tourments. Pire encore ; elles accusent les homosexuels, en les rendant responsables de leurs propres afflictions, comme un violeur qui accuse sa victime d’avoir tout fait pour l’exciter. Vous rendez-vous compte à quel point nous aurions des raisons très concrètes de vous détester, en cherchant à anéantir vos doctrines néfastes et d’autant plus criminelles en notre époque évoluée ? Savez-vous combien de milliers d’adolescents homosexuels se suicident chaque année ? Et combien de milliers d’autres sont jetés à la rue, par des parents que vous avez convaincus ? Parce que des gens tels que vous empêchent leur acceptation par la société et les poussent à changer ce qu’ils ne peuvent honnêtement et biologiquement modifier. Sachant cela, qui sont ceux qui devraient être rejetés ; eux, ou vous ?

    Sans oublier le mini dessin animé gentiment naïf « Le baiser de la lune », sur deux petits poissons homosexuels, prévu pour que les enfants homosexuels se sentent mieux compris et pour qu’ils puissent en parler, ainsi que pour que les autres enfants apprennent à devenir plus tolérants : Les religieux réactionnaires se sont battus avec haine pour empêcher sa diffusion. Ce qui signifie clairement qu’ils exigent que les enfants homosexuels continuent à souffrir en silence et que les autres persistent à les martyriser. Il ne peut en être autrement dans le résultat de cette déplorable volonté nuisible de censure, qui pourrait presque être risible, puisque les enfants de notre époque actuelle en savent beaucoup plus au sujet des sexualités, que leurs parents lorsqu’ils étaient en bas âges. Hors, c’est le silence et l’isolement qui engendre les déviances, (je n’englobe pas l’homosexualité comme étant une déviance). Craignaient-ils de ne plus pouvoir mentir à leurs progénitures ? Croyaient-ils qu’il suffit que les enfants ne sachent pas ce qu’est l’homosexualité, pour qu’ils ne deviennent pas homosexuels ? Bien évidement c’est simpliste et stupide, puisque l’homosexualité n’est pas une option volontaire de sexualité. Pour ma part ; le plus lointain de mes souvenirs de ma prise de conscience de mon homosexualité, remonte à la petite maternelle. Personne ne m’avait jamais parlé d’homosexualité et je n’en avais pas reçu ma moindre influence. Ni le moindre exemple, sauf ceux négatifs et moqueurs. La nature a choisit pour moi et j’ai été obligé de faire avec. Cela aurait été plus simple et moins traumatisant si les religions homophobes n’avaient pas empoisonné la société et si ce « petit dessin animé » avait pu passer, comme cela finira par se faire assurément lorsque les fanatiques religieux seront enfin mieux muselés. En résultat, ce dessin animé non diffusé à cause des lobbys pro-catho, à tout de même eu une saine utilité, qui dépasse de loin son but réel : Celle de montrer aux enfants la réalité de la violente et rétrograde intolérance des religions, les classant ainsi du côté des « méchants » ! Alors que ces chers petites têtes pas pleines, mais pas vides non plus, savent déjà ce qu’il y a à savoir à propos de l’homosexualité ! Ces petits poissons (symbole chrétien) ont peut-être atteints leur vraie destination…

    Stigmatiser l’homosexualité, malgré qu’elle ne soit pas un choix, c’est très exactement comme de stigmatiser des personnes pour leur couleurs de peaux, ou leurs handicapes de naissance… C’est d’autant plus coupable à notre époque actuelle, puisque les sciences ont révélées définitivement que l’homosexualité n’est pas le fait d’une volonté de l’esprit, ni une maladie, ni une perversion. S’acharner à condamner les homosexuels, c’est très précisément permettre de près et de loin, qu’ils soient moqués, rejetés, battus, violés, torturés, poussés au suicide et assassinés… Les criminels homophobes qui s’attaquent aux homosexuels utilisent les écrits des religions telles que la votre, pour justifier leurs abominables actes. Vous les y encouragez, plus ou moins directement ; il n’y a pas à en douter. Sachant cela, vous participez à leurs méfaits, tels que participaient à la « solution finale » des nazis, ceux qui mettaient du charbon dans les fours des locomotives de la mort, même s’ils ne franchissaient pas les portes des camps.

    Qui a t-il de mal qu’une minorité d’êtres humains, (et autres animaux), s’aiment de tels façons que la nature les y pousse ? L’homosexualité apporte un ciment d’amour entre les pierres de l’humanité. Alors que les religions les divisent, engendrant haines et guerres. Les jeunes générations n’en sont plus dupes et elles vous jugeront de par l’histoire de l’humanité, comme sont maintenant condamnés les esclavagistes génocidaires. Et c’est déjà commencé…

    L’homophobie est une pensée haineuse et fascisante identique aux convictions Hitlériennes. Un des pires fléaux de la planète, que les sciences et la sagesse de l’évolution humaine finira par éradiquer, pour que toujours plus de paix et de bonheurs soit, entre les hommes et la nature dont ils sont interdépendants. Le mal se trouve en réalité du côté de ceux qui sont contre la nature dans ses diversités. Ce sont les mêmes types d’individus qui se questionnaient au moyen-âge, sur l’appartenance ou non à la race humaine, des personnes dites de « couleurs », ou qui brûlaient ceux qui démontraient que la terre n’est pas plate et ceux qui essayaient de faire évoluer les sciences… Sans les religions, cela ferait longtemps que toutes les maladies pourraient être guéries et qu’il n’y aurait plus de faim, ni de guerres dans le monde.

    Comme elles ont failli disparaître lorsqu’elles avaient continué à vouloir laisser croire que la terre est plate ; si je souhaite la fin des religions homophobes ; je ne devrais pas les encourager à évoluer. Puisqu’elles disparaîtront d’autant plus rapidement, en persistant dans leurs mensonges devenus évidents.

    Nous vous avons beaucoup trop tolérés et subi, depuis beaucoup trop longtemps. Cela tend à s’inverser et je n’ai pas encore pitié de vous, qui êtes si cruels.

    Amen et adieu, (si je puis dire).

    P.S.: L’homosexualité et la pédophilie sont deux sexualités différentes. Amalgamer l’homosexualité et la pédophilie est un mensonge abominable. Une tromperie supplémentaire pour accabler injustement les homosexuels. Sachant que la grande majorité des pédophiles sont des hétérosexuels !

    N’étant pas directement concerné, je ne me prononce pas au sujet des adoptions par les homosexuels. Par contre, (autre sujet), je suis pour qu’ils puissent accéder au « mariage universel », avec les mêmes droits et devoir que les hétérosexuels. « Universel », dans le sens où  » les hommes naissent et demeurent libres et égaux en droits », telle la définition des « droits de l’homme ». Parce qu’il n’y a pas d’êtres humains dont la vie est une valeur inférieure à d’autres, de part ses droits.

Leave a Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

X