Quand Tarabella veut remplacer Dupont…

By 07/09/2008News

Marc Tarabella, Ministre PS de la Jeunesse (et pourtant pas des Sports), s’immisçait, il y a peu, dans le portefeuille du camarade Christian Dupont, Ministre de l’Enseignement obligatoire, en proposant la suppression des cours de religion et morale au profit de plus d’heures de sport.

Notre Fédération n’avait pas cru bon de réagir à ce qui semblait plus tenir d’une bourde que d’une sérieuse proposition de réforme en matière d’enseignement. En effet, aurait-il fallu simplement rappeler à Monsieur le Ministre que les écoles organisées par les pouvoirs publics sont constitutionnellement tenues d’offrir le choix entre l’enseignement d’une des religions reconnues et celui de la morale non confessionnelle ? Nous n’en avions pas eu l’occasion, le PS ayant aussi vite refermé le tiroir que son désigné à la Jeunesse ne l’avait ouvert.

Mais le Ministre Tarabella est, pour le moins, tenace. Dans le Télé moustique de la semaine, il réaffirme haut et fort « à l’école, la religion divise, le sport unit« . Ainsi, l’enseignement de la religion n’aurait guère sa place à l’école, ni dans un réseau ni dans l’autre ; ceux et celles souhaitant s’initier à celle-ci devrait le faire au sein de la sphère privée… comprenez à la maison, au catéchisme ou ailleurs, mais pas à l’école.

Force est cependant de constater qu’une réflexion entourant une réforme des cours philosophique à l’école est tant pertinente que nécessaire. Marc Tarabella fera-t-il débuter celle-ci au sein du gouvernement actuel ? Rien n’est moins sûr. Si le PS a vite remis le pantin dans sa boîte, le CDH est quant à lui farouchement opposé à toute initiative en la matière.

Notre Ministre de la Jeunesse, dans le même hebdo télé, verrait ainsi bien les deux heures actuellement dédiées à l’un des cultes reconnus ou à la morale laïque être remplacées par une heure de philo et une heure de sport. Il souhaite ainsi que « jeunes laïcs, catholiques, musulmans ou autres aient un cours de philosophie générale et d’histoire des religions en commun, qu’ils sachent ce qu’est la religion de l’autre. »

L’idée ainsi formulée n’est pourtant pas neuve. Elle nous rappelle sérieusement la proposition du Député libéral Richard Miller d’introduire un cours de philosophie et d’histoire culturelle des religions dans le programme du troisième degré de l’enseignement secondaire. Celle-ci avait obtenu le soutien des Etudiants Libéraux qui appellent toujours à l’instauration de pareil enseignement.

On conclura qu’il est certes dommage que pareil débat ait été si maladroitement relancé vu son intérêt manifeste.   

Join the discussion One Comment

  • Jean Lowies dit :

    Je propose , dans le seul enseignement public, la suppression pure et simple de ces cours dits « philosophiques » dans le seul enseignement secondaire (statu quo dans l’ens .primaire) et leur remplacement par un cours d’histoire et d’analyse des philosophies et des religions pendant les 4 dernières années de l’ens. secondaire à raison de 3H/semaine .
    Ce cours permettrait la découverte intelligente des cultures et concepts de l’autre , apprendrait à s’exprimer avec plus de rigueur et serait placé sur un pied d’égalité avec les autres cours.

Leave a Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

X