RTBF : audace et conscientisation

By 14/12/2006Communiqués

La Fédération nationale des Etudiants Libéraux (FEL) tient à déliciter la RTBF pour la pertinence et le cran de sa programmation d’hier soir et s’étonne de la réaction démesurée du monde politique.

La FEL juge remarquable la manière dont la RTBF est sortie, ce mercerdi soir, de sa neutralité pour bleuffer une majorité de la population belge. Elle a osé imaginer un scénario-fiction provoquant le débat sur un enjeu essentiel de la société belge suscitant ainsi nombre de réactions et vif émoi du public. Elle n’a pas tenté de se vendre, d’être bien vue. Elle n’a pas craint d’être dérangeante, agissant en toute liberté et toute indépendance. Pour une télévision publique, cela est éminemment courageux, respectable et nécessaire.

Bien loin des réactions peu complaisantes de la classe politique, nous pensons que la RTBF a fait preuve d’une audace inhabituelle pour un service public. Nous approuvons ce coup médiatique vu l’objectif poursuivi : permettre une réflexion sur les conséquences pratiques du discours de nombre de politiques flamands. Le premier parti de Flandre est confédéraliste, le deuxième crie « Belgïe barst » et le troisième est allié à un parti séparatiste.

Cette émission de la RTBF a, en outre, permis à une frange importante de la population de prendre conscience que les débats institutionnels qui font rage en Belgique et dont la presse fait quotidiennement le relais sont, eux, bien réels. Par une exagération volontaire, fictive et habile, elle a, l’espace d’un instant, réveillé une forme de citoyenneté intéressée par la chose publique en général et par l’avenir de la Belgique en particulier. Cette émission a rappelé à la population qu’elle était, dans sa grande majorité, attachée à la Nation. Il faut d’ordinaire un match des Diables Rouges en Coupe du Monde , le décès d’un Roi ou, pire, la découverte des actes isolés d’un bourreau d’enfants pour susciter pareille réaction.

La scission de la Belgique est une réelle possibilité. Il était urgent que les francophones en prennent conscience et la RTBF y est parvenue avec brio, remplissant en cela les missions de service public qui lui sont assignées.  Preuve en est faite que le pouvoir des médias et en particulier de la télévision est énorme et que tout citoyen doit renouer avec son esprit critique. Sous peine de mêler réalité et fiction. Et d’être encore bluffé par la RTBF.

Bien joué…

Leave a Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

X