Soulagement prudent des reçus-collés

By 10/10/2008Communiqués, News

La Fédération des Etudiants Libéraux (FEL) communique son contentement suite à l’annonce du Gouvernement de la Communauté française de permettre à l’ensemble des ‘reçus-collés’ et ‘reçus-dits-Bologne’ l’accès à la seconde année de médecine. Restant cependant prudente, la FEL maintient en l’état ses actions devant le Conseil d’Etat.

Il y a lieu, aujourd’hui, de constater que le Gouvernement annonce enfin la conséquence logique des diverses décisions judiciaires rendues ces dernières semaines à l’encontre du numerus clausus, souhaitant semble-t-il également éviter le poids financier d’éventuelles actions en réparation. La Ministre de l’Enseignement supérieur propose donc à ses collègues du Gouvernement de répondre aux exactes revendications portées depuis plusieurs mois par les Etudiants Libéraux.

Après contact avec divers étudiants ‘reçus-collés’, Arnaud Van Praet, Président de la FEL, estime cependant qu’il faut rester prudent face à ce qui ne pourrait être qu’une apparente bonne nouvelle. La déclaration faite, aujourd’hui, par le Gouvernement reste évasive quant au contenu réel d’un décret voté par le Parlement. L’entrée en vigueur de celui-ci reste également une inconnue.

Ainsi, le recours déposé devant le Conseil d’Etat par la Fédération des Etudiants Libéraux et dix étudiants ‘reçus-collés’ ou ‘reçus-dits-Bologne’ des années 2006 et 2007 ne sera pas retiré. Dans la même logique de prudence, les étudiants des années antérieures s’étant vus opposer un refus d’inscription par les universités de Liège et Namur déposeront toujours, début de semaine, un recours en extrême urgence devant cette même juridiction. Maître Jean Laurent reste donc en main de ces deux recours.

Pour Arnaud Van Praet, les étudiants ne peuvent prendre le risque de dépasser le délai limite d’une action devant le Conseil d’Etat. Estimant avoir été trop souvent déçus par la Ministre, il leur est difficile de se réjouir sans garantie. Ceux-ci souhaitent dès lors agir à titre conservatoire tout en appelant la Ministre à autoriser, dès lundi, ce sans attendre un vote au Parlement, leur inscription provisoire sur les bancs de deuxième médecine.

Enfin, la Fédération des Etudiants Libéraux souhaitant voir le dépôt rapide de l’avant projet de décret abrogeant le ‘Décret Simonet’ et sécurisant l’inscription définitive de l’ensemble de ses victimes, appelle également le Gouvernement à se saisir de l’actuelle proposition d’instauration d’un examen d’entrée. Sans préjudice de revendications à destination des autorités fédérales, il n’est, en effet, pas concevable, pour la FEL, que l’on revive demain la période engendrée par la Ministre Dupuis, d’un laisser-aller total au vu du nombre d’accès limité aux numéros INAMI.

Join the discussion 3 Comments

  • Patxi dit :

    La Fel a raison de rester prudente devant ce qui ne pourrait qu’un coup de bluff à la veille des élections de 2009 😉

  • Patxi dit :

    Je note aussi qu’Arnaud porte sur la photo une petite barbe de 3 jours qui lui sied très bien. 😀

  • dubois dit :

    Bravo monsieur Van Praet pour votre travail et votre intégrité. Nous avons besoin de gens comme vous. Merci à la FEL et son président de nous avoir défendus!

Leave a Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

X