Trois résolutions humanitaires déposées devant le Congrès international des Jeunes Libéraux

By 12/07/2009Communiqués, News

BEYROUTH – La Fédération des Etudiants Libéraux (FEL) participe cette semaine au Congrès de la Fédération internationale des Jeunes Libéraux. Un rassemblement qui se tiendra au Liban trois ans après le début de la « Guerre de juillet », dernier conflit israélo-libanais. Réunis dans la ville de Beyrouth, les jeunesses libérales des cinq continents travailleront à l’adoption de positions communes sur d’importantes questions internationales. Celles-ci seront ensuite relayées sur nombre de scènes politiques nationales.

Outre diverses rencontres locales, la délégation de la FEL s’envole pour Beyrouth avec à son programme la défense de trois résolutions, toutes significatives de l’engagement international des Etudiants Libéraux.

Ainsi, la situation actuelle en Iran et la répression musclée commise par le régime en place sur les mouvements d’opposition est au centre d’un premier texte appelant à un arrêt immédiat et vérifiable de la répression du peuple iranien. La FEL attend le soutien des jeunesses libérales à trois revendications majeures : l’envoie d’une mission des Nations-Unies avec pour objectifs de faciliter la recherche d’une solution négociée et de constater la fin des violations des droits de l’homme et libertés fondamentales ; l’organisation d’un nouveau scrutin placé sous le contrôle d’observateurs internationaux ; la non-reconnaissance, par la Communauté internationale, du régime iranien actuellement en place assortie d’une suspension claire des relations diplomatiques avec celui-ci.

Ensuite, dans un pays qui n’a évidemment pas été épargné par les conséquences du conflit israélo-palestinien, la FEL appellera à un soutien massif des jeunesses libérales envers une seconde résolution appelant à un arrêt de la colonisation en Territoires palestiniens. Trois revendications majeures sont adressées à l’Etat d’Israël : la renonciation à toute politique d’implantation dans les territoires palestiniens, y compris Jérusalem-Est ; l’arrêt de toute expansion des colonies existantes, y compris en raison d’une croissance naturelle ; l’engagement vers un démantèlement des colonies se situant hors des frontières reconnues internationalement à Israël.

Enfin, la FEL souhaite profiter du tournant constaté dans la politique internationale américaine et obtenir le soutien des jeunesses libérales – dont celui des Jeunes démocrates d’Amérique (YDA) – à une dernière résolution visant à exiger la fin de tout embargo sur Cuba. Il s’agit, ainsi, ici de lancer un appel tant aux Congrès et gouvernement américains qu’à tout autre état afin que Cuba puisse désormais bénéficier d’un maximum d’échanges économiques, culturels ou autres nonobstant toute objection des Etats-Unis.

Ces trois résolutions sont le fruit d’un engagement certain des Etudiants Libéraux dans la défense des droits de l’homme et des valeurs libérales au niveau international. Par le passé, la FEL su obtenir à diverses reprises le soutien des autres jeunesses libérales : intervention européenne au Darfour (2007) et au Nord-Kivu (2008), abolition universelle de la peine de mort (2007), promotion du droit à l’euthanasie (2007), …

La délégation des Etudiants Libéraux est menée par Arnaud Van Praet, Président, accompagné de Wafa Zouaghi et Amaury Bertholome, Vice-présidents.

Leave a Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

X