Urgence au Nord-Kivu, les Jeunesses libérales parlent d’une seule voix

By 07/12/2008Communiqués, News

KIEV – La Fédération internationale des Jeunesses Libérales (IFLRY) tient actuellement son Congrès annuel à Kiev, en Ukraine. Les Etudiants Libéraux belges (FEL) y ont déposé et défendu, ce samedi, une résolution urgente visant à l’envoi de troupes européennes en renforcement de l’actuelle Mission de l’ONU au Congo (MONUC). Celle-ci a bénéficié d’un très large soutien des organisations issues des cinq continents.

Trois mois après le début des combats entre les rebelles du général tutsi Laurent Nkunda et l’armée régulière congolaise, alliée à des milices Maï-Maï et hutu rwandaises, la situation au Nord-Kivu s’avère de jour en jour plus critique. La crise humanitaire notamment liée au déplacement des populations s’aggrave dans l’Est de la RDC, ce d’autant que les crimes commis par la rébellion restent ininterrompus. 250.000 personnes ont été déplacées et jusqu’à un million de civils seraient disséminés dans la brousse pour échapper aux violences. 

 En contact avec le Collectif des Organisations des Jeunes Solidaires du Congo-Kinshasa (COJESKI) et gravement inquiète quant à la situation des populations civiles de la région, la Fédération des Etudiants Libéraux obtient, aujourd’hui, le soutien de l’ensemble des jeunesses libérales, dont celles européennes, afin d’obtenir un renforcement par l’Union de la Mission des Nations-Unies. 

Il est flagrant que la MONUC n’est plus en état d’assurer le mandat qui lui a été confié dont surtout celui visant à assurer la protection des civils sous la menace imminente de violences physiques et des organisations chargées de l’aide humanitaire. Si la diplomatie doit être avant tout privilégiée, une présence militaire renforcée de la MONUC est nécessaire afin que soit rendue plus efficace l’action humanitaire. 

Les Etudiants Libéraux comme bon nombre d’organisations de jeunesse libérale parlent désormais d’une seule voix et relayeront cet appel auprès des responsables politiques de leur pays, ce malgré l’absence actuelle d’entente au niveau européen. 

A la veille de la réunion, à Bruxelles, des ministres des Affaires Etrangères des Vingt-sept, la FEL salue déjà l’attitude positive du gouvernement belge et espère l’émergence d’un accord entre les Etats membres en vue de donner rapidement suite à la sollicitation expresse du Secrétaire général des Nations-Unies, Ban Ki-Moon, de l’envoie d’une force relais dans l’Est du Congo.

Join the discussion 5 Comments

  • Daniel Ducarme dit :

    Bonjour,

    Très bonne position des Etudiants Libéraux pour le Nord-Kivu MAIS il est indispensable de faire progresser la Politique Européenne de Sécurité et de Défense pour faire face à de telles situations.

    La raison de l’échec réside dans le manque d’Europe. Il n’est pas possible d’aller sérieusement plus avant sans un Etat Major de l’Union Européenne ayant la capacité tactique et organisationnelle, appuyée par l’ensemlbe des moyens utiles.

    Pour la Belgique, le fait d’être incapable de remplir la fonction d’Etat responsable dans un battel group européen pose question.

    Actuellement à Bujumbura, à l’écoute des Belges et des Européens de l’Etranger, j’ai la conviction renouvelée que l’action dans la Région des Grands Lacs doit se fonder sur le maintien de la paix et la reconstruction par une opération complète.

    Daniel Ducarme

  • Philippe Fontaine dit :

    Bravo aux étudiants libéraux. Nous ne pouvons pas accepter sans rien faire que les gens vivent dans la terreur au nord-Kivu. Si on sait aller en Afghanistan, on doit aller au Congo.

    Philippe Fontaine ,
    Député wallon MR

  • Félicitations, à la fois pour le travail réalisé et pour le contenu du texte, amitiés libérales,

    Richard Miller

  • luc louwers dit :

    Partages entièrement les discours et propos ci-dessus;
    meilleurs voeux à vous.
    Luc LOUWERS

  • luc louwers dit :

    Partages entièrement les discours et propos ci-dessus;
    meilleurs voeux à vous.
    Luc LOUWERS

Leave a Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

X