Dans la série « gaspillons l’argent public »…

By 04/07/2013Communiqués

Il y a quelques jours, le nouveau logo de la Wallonie nous était dévoilé… Au-delà de l’aspect graphique, c’est surtout la gestion de l’argent public qui pose aujourd’hui problème aux Etudiants Libéraux.

 

Petit rappel des faits : suite à l’accord du gouvernement sur la volonté de rajeunir l’image de la Wallonie, une étude (la « fameuse » étude Mc Kinsey) a été menée pour un montant total de 477 000€ auxquels s’ajoutent 60 280€ pour la création du nouveau logo (les « fameux » cinq points) et 700 000€ pour les campagnes promotionnelles. Une addition qui s’élève donc à un peu moins d’

1 240 000€…

 

Tout ceci vous laisse perplexe ? Nous aussi !

Si Rudy Demotte estime que « c’est en moment de crise qu’il faut hisser le pavillon, qu’il faut se démarquer« , le gouvernement wallon aura prouvé, une fois encore, que le gaspillage d’argent public était loin d’être contraire à son éthique.

Suite au flop monumental du logo et au problème du nom de domaine (déjà détenu par un citoyen), les questions sont simples : cette création n’aura-t-elle pas pu émaner d’un service interne wallon ? L’amateurisme évident lié au nom de domaine n’aurait-il pas pu être évité ? Il est clair que se pose ici le problème d’une gestion efficace du projet.

En temps de crise économique et sociale, n’en déplaise à Rudy Demotte, l’heure n’est certainement pas aux dépenses inconsidérées qui décrédibilisent le monde politique et les parlementaires wallons. Quand on sait que les allocations de rentrée seront diminuées voire supprimées pour les moyens revenus (budget fédéral nous en convenons), nul doute que la dépense engendrée pour le logo wallon apparaît comme encore plus ridicule…

Et puis, après avoir « redynamisé » le logo de la Fédération Wallonie-Bruxelles et de Bruxelles-Capitale, quelle entité sera la prochaine sur la liste ?!

Leave a Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

X