En cette journée de mémoire, la Fédération des Etudiants Libéraux

By 24/01/2013Communiqués

Cette date marque l’anniversaire de la libération – en 1945, par les forces soviétiques – du Camp de concentration et d’extermination de l’Allemagne nazie,  Auschwitz-Birkenau.

Le régime nazi et ses collaborateurs ont assassiné environ six millions d’hommes, de femmes et d’enfants juifs pendant la Seconde Guerre mondiale. Leur objectif était l’annihilation systématique des juifs d’Europe.

 

L’histoire de ce génocide perpétré pendant la seconde guerre mondiale n’appartient pas qu’au passé. C’est une histoire vivante, qui nous concerne tous, quelles que soient nos différences d’origines, de cultures ou de religions. Après l’Holocauste, d’autres génocides ont eu lieu, sur plusieurs continents. Saurons-nous enfin en tirer les leçons ?

Alors que le PS fait campagne sur ses valeurs, la FEL appelle à une réaction humaniste et démocratique urgente de sa part en condamnant les propos d’Emir Kir et en réaffirmant sa position sur la question du génocide arménien. A défaut, les Etudiants Libéraux ne pourront que constater qu’au rang de ses valeurs trône celle du négationnisme pur et simple.

Leave a Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

X